Conseils de consommation

Il n’est pas toujours facile d’être un consommateur avisé, surtout lorsqu’il s’agit de l’achat d’un bien important. Voici donc quelques conseils pour différents types d’achat.

Véhicules

L’achat d’un véhicule neuf ou usagé n’est jamais simple. C’est aussi un achat hautement émotif où la raison n’est pas toujours au rendez-vous.

Lorsqu’on achète un véhicule à crédit, on signe deux contrats : le contrat d’achat et le contrat de vente à tempérament pour l’obtention du crédit. Sur notre page Signer c’est s’engager, vous trouverez certaines informations sur l’annulation de ces contrats.

Lors de l’achat, le commerçant proposera différents ajouts : garanties prolongées, traitement antirouille, assurances, etc. Ces produits feront augmenter de beaucoup le coût d’achat de votre véhicule. La vigilance est donc de rigueur.

Le dossier de crédit a un impact important dans le coût d’un prêt. Le financement accordé dans le cadre des 2e ou 3e chance au crédit est beaucoup plus onéreux, avec un taux d’intérêt élevé et les contrats comprennent souvent certains ajouts tels que la garantie prolongée ou des assurances obligatoires.

Enfin, en cas de non-paiement, le créancier dispose de certains recours, dont la reprise du véhicule.

Pour en savoir davantage sur ce que prévoit la Loi sur la protection du consommateur 

Habitation

L’achat d’une maison est le rêve d’une vie pour bien des consommateurs. Mais ce beau projet peut aussi devenir un cauchemar.

Pour les acheteurs d’une première propriété, l’ACEF Montérégie-est offre un guide issu de son atelier L’accès à la propriété. Offert à coût minime, il résume les principales étapes et les critères de base dans l’achat d’une propriété.

Pour vos travaux de rénovation résidentielle, assurez-vous de faire affaire avec un entrepreneur qualifié qui possède sa licence de la Régie du bâtiment ou, s’il s’agit d’un vendeur itinérant, un permis en règle. Assurez-vous également de signer un contrat qui décrit dans les moindres détails les travaux et les matériaux requis.

Vous êtes insatisfait d’un entrepreneur? Des recours sont possibles, notamment à la Cour des petites créances, pour des dommages de 15 000 $ et moins, ou  à la Cour du Québec pour une réclamation supérieure.

Pour plus d’informations

Acheter sa première maison

Télécommunications

Au fil des années, le secteur des télécommunications a généré de nombreuses plaintes de la part de consommateurs. Même si les Gouvernements et organismes réglementaires ont adopté plusieurs mesures à l’intention des entreprises de télécommunications, les contrats sont complexes et le nombre de plaintes demeure élevé.

Les fournisseurs doivent fournir un contrat écrit sur lequel figurent clairement les paramètres essentiels comme la nature du service, le prix et la durée. Les entreprises ne peuvent pas modifier unilatéralement les clauses importantes du contrat. Elles doivent vous aviser au moins 30 jours avant ce changement.

De plus, les consommateurs qui concluent un contrat de cellulaire disposent d’une période d’essai de 15 jours. S’ils ne sont pas satisfaits, ils peuvent annuler leur contrat sans frais et remettre le cellulaire si celui-ci était fourni dans le contrat.

Toujours pour les cellulaires, il est désormais possible de résilier son contrat à tout moment et à sa discrétion. Toutefois, selon les types de contrat, des frais de résiliation peuvent s’appliquer, notamment lorsque le contrat incluait la fourniture d’un appareil.

Pour en savoir davantage sur vos droits, consultez le site de l’Office de la protection du consommateur 

Bureau de Granby
162, rue St-Charles-Sud
Granby
J2G 7A4
Tel. : 450 375-1443
Sans frais : 1-888 375-1443

Bureau de Saint-Hyacinthe
450-252-0808

Bureau de Sorel-Tracy
450-908-0929

Bureau de Cowansville
450-305-0440

Inscrivez-vous à notre Infolettre