Travailleurs autonomes

Vous avez un rêve de démarrer votre propre entreprise.  Vous vous imaginez déjà pouvoir faire votre propre horaire.  Vous êtes certain que votre idée d’entreprise sera très rentable, car il y a de la demande dans ce secteur.  Plusieurs questions se posent avant de passer à la prochaine étape.  Devrais-je louer un local ou prendre une pièce de ma maison?  Quel serait un fond de roulement acceptable à prévoir?  Quelles seront les dépenses liées à mon entreprise?  J’ai besoin d’avoir quel revenu pour subvenir à mes besoins?

Peut-être que vous êtes déjà à votre compte.  Cela a des répercussions au niveau de la fiscalité et entraîne des décisions importantes à prendre.  Plusieurs questions se posent alors comme : dois-je immatriculer mon entreprise?  Devrais-je prendre une assurance invalidité?  Dois-je verser des acomptes provisionnels?  Dois-je engager quelqu’un pour ma comptabilité?  Comment faire si je dois avoir un employé?

L’ACEF Montérégie-est est là pour vous aider.

 

Entrepreneurs et travailleurs autonomes

 

Pour plusieurs personnes, le désir de devenir son propre patron les entraîne vers le travail autonome.  Tout comme pour son budget personnel, voir à la gestion de ses affaires est primordial si on veut que le rêve se poursuive.  Voici quelques informations de base.

La gestion financière de mon entreprise

Gérer ses affaires et ses finances personnelles doivent se faire de façon indépendante.  Séparer son budget de celui de son entreprise représente un défi de taille pour plusieurs.  Et pourtant, cela permet de prendre de bonnes décisions d’affaires, d’évaluer la rentabilité de l’entreprise, de déterminer le revenu personnel à en tirer et de constituer un fond de roulement adéquat.

Comment faire : en tenant deux comptabilités bien distinctes, une pour mes finances personnelles, l’autre pour l’entreprise où je m’assure de faire un budget prévisionnel, de tenir mes comptes à jour, d’analyser mes états financiers, etc.  Il ne faut jamais que l’un fasse vivre l’autre.

Les obligations légales et fiscales

À titre de travailleur autonome, votre entreprise et vous ne faites qu’un.  Quelles seront vos obligations au niveau de l’impôt, des taxes à prélever et à remettre, de vos contributions au RRQ et au RQAP, quelles sont les déductions admissibles en matière de loyer, de frais de bureau ou de déplacement : mieux vaut prévoir tout de suite que d’avoir de mauvaises surprises à la fin de l’année.

Le statut de travailleur autonome, c’est aussi plus que de créer son propre emploi, c’est devenir le gestionnaire de son entreprise et à ce titre, vous devrez vous poser des questions importantes comme l’immatriculation, les permis requis, le financement, les contrats, les assurances, d’éventuels employés et la gestion des comptes.

Plusieurs organismes de développement économiques ainsi que certains établissements scolaires offrent des formations sur le démarrage d’entreprise.  Des programmes de subventions existent aussi comme Soutien aux travailleurs autonomes, Créavenir et autres.  Les ACEF de Lanaudière et de la Rive-Sud de Québec ont publié sur leur site le guide Travailleur autonome et petit entrepreneur : asseoir les bases de vos affaires, nous vous invitons à le consulter.

 

La Loi de protection du consommateur (LPC)

Sur notre site, vous trouverez un guide sur la Loi de protection du consommateur; vous y trouverez sûrement des informations concernant les règles à observer selon le type d’entreprise que vous aurez démarré.

La gestion de ses finances personnelles quand l'on est travailleurs autonomes

Bureau de Granby
162, rue St-Charles-Sud
Granby
J2G 7A4
Tel. : 450 375-1443
Sans frais : 1-888 375-1443

Bureau de Saint-Hyacinthe
450-252-0808

Bureau de Sorel-Tracy
450-908-0929

Bureau de Cowansville
450-305-0440

Inscrivez-vous à notre Infolettre